/medias/image/21464174785d9da4f04f9ab.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait de Françoise ROUDIER dans INFO Magazine

Actus de nos étudiants et diplômés

-

24/04/2014

INFO Magazine - 22 Avril 2014

Le Portait de la Semaine : Françoise ROUDIER - Retour à l'Ecole :

http://www.infomagazine.com/journal/pageflip/edipdd/sem172014/#/7

Françoise Roudier est une ancienne diplômée (promo 1980) de l’Ecole supérieure de commerce de Clermont-Ferrand, aujourd’hui associée à France business school, qu’elle dirige depuis un an. Elle était avant chef de projet à VVF village.

Françoise Roudier avale des polars, aime le marketing, a eu la révélation de l’enseignement. On l’appelle Madame le Directeur, sans le « e »

« En ce moment, je lis un truc horrible sur les plus grosses affaires criminelles dans le monde… Cela tombe bien, je dors très peu, maxi cinq heures par nuit. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime bien les histoires criminelles.
« J’aime aussi plonger dans la vie des gens, leur histoire personnelle, familiale, leur parcours. J’ai lu récemment la vie de Polanski. La vie des gens, c’est passionnant. C’est comme nos étudiants : on les forme, et après leurs diplôme on les retrouve un peu partout. On a ainsi revu l’autre samedi Eric Maugein, patron de Lego France/Espagne/Portugal, un ancien élève de l’ESC, promo 85.
Vous l’avez compris, Françoise Roudier, directrice de l’Ecole supérieure de com-merce de Clermont-Ferrand, lit des romans policiers, une dizaine de polars par mois et aussi des biographies. Cette Clermontoise est une battante, très mauvaise perdante reconnaît-elle, dotée d’une volonté d’acier et d’une très forte capacité de travail. « Je suis têtue, de mauvaise foi, grande amatrice de rugby, supportrice de l’ASM, sportive et issue d’une famille de sportifs », poursuit-elle avec un grand sourire. « J’ai fait de la gym, du basket, et maintenant je cours ».
Polyactive accomplie, elle enseigne le marketing, dirige l’école de Clermont-Ferrand, et au sein du groupe FBS, est en charge des professeurs pour l’ensemble des campus. En 2012, l’ESC- Ecole supérieure de commerce de Clermont-Ferrand (fondée en 1919) est devenue l’un des campus de France Business School à la suite de sa fusion avec trois autres écoles similaires à Amiens, Brest, Poitiers et Tours. FBS va ouvrir un campus à Shanghai à la rentrée prochaine.

Un campus à Shanghai

Avec 1.600 étudiants, et environ 550 stagiaires en formation continue, Clermont est l’un des principaux sites de FBS (avec celui de Tours) et attend pour la rentrée 2016 ses nouveaux locaux, actuellement en chantier avenue de la République.
« La force de nos écoles, c’est d’avoir des enseignants qui transmettent des con-naissances, font acquérir des compétences, et au-delà, sont les accompagnateurs de nos étudiants dans leur future réussite professionnelle. C’est ce profil de professeurs avec une âme de tuteurs, et pas seulement de fournisseurs de connaissances, que nous recherchons et engageons à FBS. Il est impératif aussi qu’ils soient titulaires d’un doctorat. C’est l’un des critères pour obtenir des labels internationaux, comme le AACSB Américain extrêmement exigeant, obtenu par l’école en 2006, et qui est renou-velé tous les cinq ans. Sans les labels nationaux et internationaux l’école n’existerait plus ».
Et pour être en conformité avec cette exigence, Françoise Roudier a passé en 2008, un doctorat sur le thème de la publicité responsable, à l’université de Panthéon-Sorbonne. « Le marketing est un domaine très évolutif et quand on l’enseigne, on ne fait jamais deux fois le même cours. Ma spécialité, c’est la publicité que l’on étudie à travers les nouvelles campagnes des marques ». Les étudiants ont accès sur Internet à des supports de cours, qui sont ensuite débattus à l’école. Ils sont aussi mis en situa-tion. L’autre jeudi, ils devaient bâtir une stratégie, à partir d’une authentique campagne de l’ONU sur la tolérance. Une autre année, ils ont travaillé sur le positionnement de Vulcania…
« Mon équipe est très féminine. Je me sens plus directeur, que directrice, et certai-nement pas directeure. Lorsque que l’on féminise les titres, cela a parfois un côté péjo-ratif ».», confie Françoise Roudier.
Elle est venue par hasard à l’enseignement : « A l’issue de l’ESC, j’avais préparé une licence de psychologie, et voulais faire des ressources humaines. C’était un autre temps, très masculin, très quinquagénaire. Il n’y avait pas une seule nana, alors et j’ai fait du marketing. Je n’avais jamais rêvé d’être hôtesse de l’air ou enseignante, et me suis arrivée ici comme professeur assistante au département marketing, et j’ai eu la révélation » !

Jean-Jacques ARENE

442 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actus de nos étudiants et diplômés

Quoc Dang Tran, scénariste de la série Marianne sur Netflix

User profile picture

Michèle PICHANT

25 septembre

Actus de nos étudiants et diplômés

"Get Shit Done", le premier livre de Gilles Chetelat

User profile picture

Michèle PICHANT

26 août

Actus de nos étudiants et diplômés

Marylène Guérard est nommée Directrice Générale de Centre France Publicité

User profile picture

Michèle PICHANT

11 juin