/medias/image/21464174785d9da4f04f9ab.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Retour sur notre Atelier brassage à la Cocotte Maltée

-

Réseau Auvergne

Nouvelles des réseaux

-

24/06/2019

Mercredi 19 juin dernier, nous nous retrouvions pour une animation particulière, l'apprentissage du brassage de la bière à la Cocotte Maltée à Aubière. 

C'est le bouche-à-oreille qui nous a fait connaître l'activité, une recommandation, et hop nous y voilà ! Pour poursuivre dans cette démarche, nous vous recommandons également cette activité originale, seule possibilité dans le domaine en Auvergne, un temps tout aussi ludique que formateur. 

Un couple de passionnés vous ouvre les portes de son atelier, vous permet de confectionner votre bière personnelle et vous explique tout sur le brassage !

Nous enfilons alors notre tablier pour jouer les apprentis sorciers pendant pas moins de 4 heures. 

Effectivement, entre les étapes de la confection, il faut laisser passer le temps, temps mis à profit pour tout comprendre du processus de fabrication, des différents types de bières, des différents arômes... mais aussi un temps de dégustation de bières confectionnées par la Cocotte, accompagnées de super plateaux de fromages et charcuteries ! Tout ce qu'on aime !

Revenons à nos moutons et aux choses sérieuses, les ingrédients de la bière pour commencer, qui sont le malt (orge, blé, seigle) , le houblon (plante dont le cône donne le goût d'amertume et le parfum de la bière), la levure (pour le fermentation et la transformation du sucre en alcool) et l'eau pour assembler tous ces ingrédients. 

Avec ces ingrédients, le brasseur va alors procéder au brassage qui consiste à : 

  1. Concasser : réaliser une mouture, casser le malt pour accéder aux sucres de la céréales (l’amidon)
  2. Infuser : liquéfier les sucres du malt dans l’eau chaude. Le mélange eau + malt s’appelle la maische.
  3. Filtrer : séparer les grains (la drêche) du jus de céréales (le moût)
  4. Bouillir : donner l’amertume et parfumer la bière avec le houblon
  5. Refroidir : faire refroidir le jus sucré rapidement, protéger la bière des contaminations extérieures
  6. Fermenter : mettre les levures dans le moût à température ambiante et attendre quelques semaines 
  7. Embouteiller : mettre la bière en bouteilles

Pour notre part, nous avons donc effectué les étapes de la n°2 à la n°6 (conditionnement pour la fermentation). 

RDV le 19 juillet Boulevard Trudaine, pour le partage de nos précieux, pas moins de 48 bouteilles de 75 cl, et le temps d'une bière ... ou deux... sur le boulevard pour se remémorer nos années ESC, mais aussi notre pratique de la fabrication que certains comptent bien mettre à profit en transformant leur cuisine en atelier le temps d'une après-midi ! 

Malheureusement, ce ne sera pas encore nôtre bière que nous goûterons, il faudra encore attendre un total de 2 semaines après embouteillage pour pouvoir se délecter du précieux.
 Une 3ème occasion de se croiser encore ? ;-)

Au plaisir, 

Mathilde 


245 vues Visites

1 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Nouvelles des réseaux

Retour sur l'Afterwork d'Octobre à Paris

User profile picture

Aurélie CLEMENT-CROSNIER

04 novembre

1

Nouvelles des réseaux

Become a Personal Ambassador Link !

User profile picture

Michèle PICHANT

29 octobre

Nouvelles des réseaux

Retour sur l'Afterwork de rentrée à Toulouse

User profile picture

Frédéric GAY

28 octobre

2