Logo du reseau de l'ESC CLERMONT ALumni
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Véronique Taillandier (Promo 2004), gérante de la boutique LPB les P'tites Bombes à Clermont-Ferrand

Actus de nos étudiants et diplômés

-

24/07/2014

Véronique Taillandier – LPB les P’tites Bombes : « l’arrivée de la boutique au Grand Carré de Jaude a permis d’augmenter notre chiffre d’affaires »

Publié le 17/07/2014
Véronique Taillandier, gérante de la boutique LPB les P'tites BombesVéronique Taillandier, gérante de la boutique LPB les P'tites Bombes

 

Depuis l’installation de sa première boutique LPB Les P’tites Bombes en 2011, rue Saint-Genès à Clermont-Ferrand, Véronique Taillandier a toujours connu un développement constant de son chiffre d’affaires. Son déménagement au sein de la nouvelle galerie marchande du Grand Carré de Jaude lui a permis d’élargir considérablement sa zone de chalandise. Elle envisage aujourd’hui d’ouvrir une deuxième boutique en franchise dans une autre région.

 

Véronique Taillandier, gérante de la boutique LPB les P’tites Bombes dans la capitale auvergnate est diplômée de l’école de commerce de Clermont-Ferrand. Après 5 ans passés à Lyon dans le secteur industriel en tant que responsable des achats, elle décide de revenir s’installer en Auvergne. Mais son séjour lyonnais n’aura pas été inutile puisque c’est dans cette ville qu’elle découvre la marque LPB Les P’tites Bombes. Constatant que celle-ci n’est pas présente en Auvergne, elle décide de créer sa propre boutique en 2011. « Cela faisait pas mal d’années que je souhaitais créer une activité », reconnait-elle, en ajoutant : « Chez nous, la création est un peu une histoire de générations. Cela fait partie de la fibre de notre famille. J’ai baigné dans ce milieu depuis que je suis toute petite. Mes grands-parents étaient meuniers et mes tantes ont créé le premier Logis de France dans la Haute-Loire. »

La création d’entreprise s’est-elle révélée compliquée ? « Il a fallu faire bon nombre de démarches, de recherches avec la Chambre de Commerce et d’Industrie. La plateforme locale Auvergne Active est intervenue pour que nous n’ayons pas recours à une caution personnelle. Et puis il a fallu trouver les fonds et donc une banque qui accepte de suivre le projet », explique encore Véronique Taillandier. Une étude de marché bien ficelée a permis de mener la création à son terme.

C’est donc à Lyon que la créatrice d’entreprise découvre cette marque de vêtements qui existe depuis 1989 et qui, à partir de la ville de Marseille, a essaimé pour atteindre 70 boutiques en France. Une nouvelle boutique voit le jour chaque mois et un développement s’amorce à l’international. D’ici à 3 ans, ce sont une centaine de boutiques qui auront été implantées, toutes en franchise. Les collections sont créées par le bureau de Marseille et sont fabriquées en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Le positionnement de la marque LPB Les P’tites Bombes est de commercialiser des produits de moyenne gamme avec une tendance nouvelle qui consiste à proposer du « total look », c’est-à-dire à la fois du prêt-à-porter, des chaussures et des accessoires. La clientèle visée est la femme urbaine et moderne de 25 à 45 ans.

Le fait d’être présent au Grand Carré de Jaude a littéralement boosté notre visibilité

Dans sa boutique de Clermont Ferrand, Véronique Taillandier voit passer une clientèle parfois venue de Nevers, du Limousin, de Roanne, de Saint-Etienne, d’Aurillac et même de Mendes. La zone de chalandise est donc assez vaste. Ceci peut s’expliquer par son récent déménagement dans la nouvelle galerie marchande du Grand Carré de Jaude. « Nous avons déménagé il y a six mois. L’influence en termes d’impact et d’image est plus forte. Autrefois, nous avions des personnes qui venaient à Clermont-Ferrand et qui ne savaient pas qu’il existait une enseigne LPB Les P’tites Bombes. Le fait d’être présent au Grand Carré de Jaude a littéralement boosté notre visibilité. Auparavant, j’avais un local de 30 m². Je manquais de place. La marque a proposé de plus en plus de références au fil des années, notamment sur les chaussures et la bagagerie. Le déménagement était inévitable. Aujourd’hui, nous avons doublé notre surface de vente avec 65 m² et nous avons un emplacement très bien positionné. »

Véronique Taillandier a pu embaucher une vendeuse à plein temps et en CDI. Une personne en formation vient compléter l’équipe. Ce sont donc 3 personnes au total avec la gérante qui s’activent pour tenir la boutique. La concurrence se fait sentir, mais bien moins que si LPB les P’tites Bombes était positionné sur du haut de gamme ou du bas de gamme. Les produits de moyenne gamme semblent mieux résister à la concurrence. « Tout dépend sur quel produit on se base, explique Véronique Taillandier. Ce qui est sûr, c’est que sur des produits un peu travaillés, nous sommes de 20 à 50 % moins cher que nos concurrents. A qualité égale, nous apportons des produits moins chers, c’est évident. La marque a évolué en qualité de produits mais, en tarification, les produits sont restés abordables. C’est ce qui fait le succès de notre marque. » Ce succès, la gérante l’explique aussi par sa nouvelle installation au Grand Carré de Jaude : « C’est porteur, cela nous a amené une nouvelle clientèle. Nous avons une augmentation de notre chiffre d’affaires, même si l’augmentation du loyer est également à prendre en compte et vient un peu relativiser ces chiffres. » A l’avenir, portée par sa réussite, Véronique Taillandier envisage d’ouvrir une deuxième boutique LPB Les P’tites Bombes dans une autre région.

http://lejournaldeleco.fr/veronique-taillandier-lpb-les-ptites-bombes-larrivee-de-la-boutique-au-grand-carre-de-jaude-a-permis-daugmenter-notre-chiffre-daffaires/#.U9EaxbF0mYA

212 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actus de nos étudiants et diplômés

Marylène Guérard est nommée Directrice Générale de Centre France Publicité

User profile picture

Michèle PICHANT

11 juin

Actus de nos étudiants et diplômés

La startup clermontoise Joobeez de Foad Akil lance sa campagne de financement !

User profile picture

Michèle PICHANT

03 juin

Actus de nos étudiants et diplômés

Capillum, un projet innovant de 2 diplômés incubés de l'Ecole

User profile picture

Michèle PICHANT

09 mai

esc-clermont-alumni.fr